dimitriphilopoulos.com

Dimitri PHILOPOULOS

Avocat et Docteur en médecine

Défense de victimes d'erreurs médicales et d'accidents de la route
22 av. de l'Observatoire - 75014 PARIS
Tél. 01 46 72 37 80

La probabilité d'hématome compressif après chirurgie du rachis
Une application en ligne

En matière de responsabilité médicale, souvent un litige survient à la suite d'un hématome extradural compressif après chirurgie du rachis (cervical, thoracique ou lombaire). Un tel hématome compressif peut être à l'origine de séquelles graves telles que tétraplégie ou paraplégie selon le niveau de l'hématome. La réintervention chirurgicale est nécessaire avant 4 à 6 heures pour évacuer l'hématome faute de quoi on est en présence d'une est faute médicale (une erreur médicale fautive). Ainsi, dans cette série du droit de la responsabilité médicale fondée sur les faits, les victimes d'une erreur médicale trouveront un modèle prédictif en ligne de la probabilité d'hématome après chirurgie du rachis. Ces probabilités aideront les victimes et les associations de victimes d'erreurs médicales comprendre les facteurs de risque d'un hématome compressif et les aider à décider si une action en justice est opportune étant précisé que la décision définitive doit être prise ensemble par la victime et un professionnel du droit. Pour toute question, vous pouvez prendre contact avec son développeur : Dimitri PHILOPOULOS, Avocat spécialiste en droit médical au Barreau de Paris et Docteur en Médecine, ici.

Modèle prédictif en ligne de la probabilité d'un hématome compressif après chirurgie du rachis
Une application développée par
Dimitri PHILOPOULOS

Pour chaque facteur, merci de cocher la réponse avec l'aide d'un proche s'il en est besoin. Avertissement : la présente application est une synthèse des dernières données disponibles et est exclusivement d'usage médicolégal (notamment par la victime, les associations de victimes d'erreurs médicales et les avocats spécialisés en droit médical) et ce à titre purement indicatif. Toute décision d'engager une action en justice nécessite un examen personnalisé du dossier médical par un avocat.